Lectures

Introduction

Suggestions de lectures pour les collégiens.

 Matilda de Roald Dahl

Matilda est une petite fille précoce intellectuellement. Elle a le malheur d'être élevée par des parents indignes qui la traitent avec mépris car elle n'aime pas regarder la télévision et préfère la lecture. La situation devient insupportable pour Matilda quand elle découvre que son son père prend un malin plaisir à déchirer ses livres. Elle se venge alors en ridiculisant ce père indélicat. Elle entre à l'école à cinq ans et impressionne immédiatement son institutrice, Mademoiselle Candy, par son aisance en lecture et par ses connaissances. Toutefois, tout n'est pas rose non plus à l'école car la directrice, Mademoiselle Legourdin, fait régner la terreur dans l'établissement.

L'Omelette au sucre de Jean-Philippe Arrou-Vignod

Ce court roman plein d'humour et de tendresse aurait pu être intitulé Le bonheur en famille dans les années 60. Voici cinq garçons tous prénommés Jean-Quelque-Chose ! Ils habitent en Normandie, entre une mère très organisée et un père débordé. La fameuse recette qui donne son titre au roman est inventée par ce père fort maladroit en cuisine, mais qui parvient toutefois à régaler ses enfants le soir où leur mère est à l’hôpital pour donner naissance à… Mystère ! Les aventures de la fratrie se poursuivent dans les autres romans de la série : Le Camembert volant et La Soupe de poissons rouges.

L'Art de perdre d'Alice Zeniter

Naïma est une jeune femme moderne qui vit et travaille à Paris. Les débats identitaires qui animent la France la renvoient à ses origines familiales, mais elle ignore tout de l'Algérie. Son grand-père Ali, un montagnard kabyle, est mort avant qu’elle ait pu lui demander pourquoi l’Histoire avait fait de lui un harki. Son père, Hamid, est arrivé en France à l'âge de huit ans, dans un camp de transit. Il refuse de parler de l’Algérie de son enfance. Comment faire ressurgir un pays du silence ? Comment survivre dans les flots tumultueux de l'Histoire ? Comment être soi-même en assumant héritage familial et contraintes sociales ?